Présentation de l'Amicale

L’Amicale

L’Amicale des Pupilles-Mousses est une association de type "loi 1901". Elle a été publiée au journal officiel du 9 septembre 1992 (page 2494) et déclarée à la CNIL sous le n° 661488.

Sa création

L’Amicale des Pupilles-Mousses a été créée le 12 juillet 1992, sous l’impulsion de Jacques Pépin avec l’aide de Roger Bernard.

Son premier conseil d'administration, élu lors de la création de l'Amicale, le 12 juillet 1992, était constitué de Régis Adalberon, Roger Bernard, Serge Blanchard, Louis Caradec, Jean Cario, Jean-Robert Delorme, Ange Fernandez, Eugène Feutren, Maurice Harault, Emile Le Bourdiec, Jacques Le Moigne, Jacques Pépin, Alin Salmon.

L'Amicale comptait alors 253 adhérents.

APM AG 1992 02b
Photo de groupe, avec les épouses, prise lors de la première assemblée générale en 1992.
Cliquez sur la photo pour l'agrandir
.

 Son objet

(cf. statuts)

L’Amicale a pour objet :
- la mise en œuvre d’un plan « permanent » de recherche des anciens pupilles et mousses de la Marine nationale de toutes générations,
- la reconstitution des compagnies,
- le recueil de faits marquants en vue de l’édition d’un ou plusieurs ouvrages liés à l’historique de l’école des pupilles et de l’école des mousses de la Marine nationale,
- l’enrichissement d’un musée (photographies, documents, maquettes, etc.),
- la pratique de l’entraide et de la solidarité entre tous les membres.

Ses moyens

Les moyens d’action de l’Amicale sont :
- la tenue de réunions de travail périodiques,
- l’organisation de retrouvailles à l’échelon national, régional ou départemental,
- les assemblées générales,
- la diffusion de bulletins périodiques, et toutes initiatives pouvant aider à la réalisation de l’objet de l’Amicale.
- le site Internet de l’amicale.

Ses membres

L’Amicale se compose de :
- membres actifs,
- membres bienfaiteurs,
- membres d’honneur,
- membres sympathisants,
- membres conjoints d'amis disparus,
- membres associés.

Se référer aux statuts pour la définition de chacune de ces catégories de membres.

Structure de fonctionnement

Découpage géographique

Le territoire national est divisé en zones géographiques regroupant les adhérents d’une même région. Chacune de ces zones géographiques est gérée par un coordonnateur régional, assistés par des adjoints, l'ensemble constituant un comité régional assurant la gestion des adhérents et l’organisation des activités. Les membres résidant hors métropole sont rattachés directement au bureau national de l’Amicale.

Voir la carte des régions.

Administration

L’Amicale est gérée par un conseil d’administration composé uniquement de membres actifs, élus pour quatre ans en assemblée générale par un vote à la majorité des membres présents selon la répartition suivante :
- un représentant par région,
- quatre représentants supplémentaires pouvant être issus de toutes les régions.

Le conseil d’administration élit en son sein un bureau dont les membres occupent les fonctions suivantes :
- président,
- vice-président,
- secrétaire,
- trésorier.
Le bureau est élu pour quatre ans. Les membres sortants sont rééligibles.

Un ou plusieurs vérificateurs aux comptes, chargés de vérifier annuellement les comptes tenus par le trésorier, sont élus pour deux ans par l’assemblée générale. Ils sont rééligibles. Ils ne peuvent faire partie du conseil d’administration.

Les comités régionaux comportent au minimum :
- un coordonnateur,
- un trésorier.

Voir la page administration.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.