L'Ecole des pupilles : historique.

Au cours de la 2ème moitié du 19 ème siècle, les autorités maritimes et gouvernementales sont de plus en plus touchées par la situation très précaire de jeunes orphelins et notamment par ceux appartenant aux familles des gens de mer. Aussi à l'initiative du Vice Amiral Comte Gueydon, Préfet maritime de Brest, l'établissement des Pupilles de la Marine est fondé par décret impérial du 15 novembre 1862, dans un but humanitaire, à savoir orienter vers la carrière maritime :
- les orphelins des gens de mer,
- les orphelins de père et de mère à 7 ans,
- les autres enfants à partir de 9 ans.

  

     

Ces enfants séjournaient à l'école jusqu'à 13 ans puis devaient décider s'ils souhaitaient retourner à la vie civile ou poursuivre leur carrière "Marine". L'âge limite de séjour est ensuite repoussé à 15 ans et demi pour ceux qui rejoignent l'école des Mousses et à 17 ans pour ceux déclarés inaptes à servir dans la Marine.

Les premiers locaux de cette institution furent ceux de l'ancien séminaire des Jésuites de Brest qui portera plus tard le nom de "Caserne GUEPIN".

 

En 1882 l'école s'implante à la "Villeneuve" près de Brest.

Elle y restera jusqu'au 11 mai 1941, année de son transfert en zone libre à Saint-Mandrier.

Au lendemain du sabordage de la flotte en novembre 1942, l'école est transférée à Cahors à la caserne Bessière.

A la libération, les Pupilles rejoindront Bertheaume en Plougonvelin près de la pointe Saint Mathieu où leur principale mission sera la garde des prisonniers allemands.

L'École des Pupilles évolua ensuite au sein de PLOUGONVELIN et un intéressant site local (P.H.A.S.E. - Plougonvelin, Histoire et Avenir, Souvenirs et Ecoute) apporte de précieuses informations sur cette évolution, et récapitule toutes les dates clés de l'école. Pour consulter ce site cliquer sur ce lien : L'École des Pupilles à PLOUGONVELIN.

En 1950 la dernière étape conduit cette vénérable institution au Dourdy en Loctudy où se trouve déjà l'Ecole des Mousses.

Mais le sort de l'Ecole est remis en question et par circulaire ministérielle du 28 juillet 1958 la fermeture en est décidée avec effet le 1er octobre 1959.

La grande majorité des Pupilles a rejoint l'Ecole des Mousses ou l'Ecole des Apprentis Mécaniciens de la Flotte, puis nos équipages où ils furent fort appréciés.


 

 le bachisred

Le bonnet de marin (ou "bâchis") de l'école des Pupilles

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.