BAYON Corneille Marie

Corneille, Marie BAYON est né le 21 novembre 1877 à La Trinité-sur-Mer (Morbihan), il est le fils de Julien-Marie et de Jeanne Marie Tanguy.

Admis à l’école des Mousses à bord du vaisseau « Austerlitz » embossé sur la rade de Brest, il est incorporé le 4 octobre 1892 à l’âge de 14 ans.

Sa formation d’ « apprenti marin » terminée il est promu matelot de 3éme classe et rejoint l’école des « Fusiliers Marins » à Lorient le 1er juin 1895. Breveté « fusilier » le 1er décembre 1895 il est promu matelot de 2éme classe à cette même date.

Promu matelot de 1er classe le 1er avril 1901 il accède au grade de quartier maître le 19 juillet 1906. Le 1er février 1908 il est promu quartier maître de 1er classe.

Les documents que nous avons consultés n’indiquent pas de promotion au garde de second maitre.

Au cours de sa carrière qui a durée 23 ans Corneille Marie embarque sur cinq bâtiments différents, tant à TOULON qu’à BREST. Il est affecté sur l’ « Amiral Charner » pour un séjour « OUTRE-MER » qui durera 2 ans et demi. Il effectuera aussi une affectation sur le bâtiment « La Manche » à LORIENT. LORIENT où il sera désigné trois fois pour l’école des « Apprentis Mécaniciens ».

Plusieurs passages aux 2éme, 3éme et 5éme dépôts ont ponctué ses différents changements d’affectations.

Sa dernière affectation sera le 1er régiment de fusiliers marins de l’amiral Ronarch qu’il rallie à PARIS le 25 juillet 1914 après avoir quitté l’école des « Apprentis mécaniciens de Lorient »

Avec son régiment il participe à la bataille de DIXMUDE.

Le 11 janvier 1915 il est présent à Dunkerque lorsque le président de la République, Raymond Poincaré, remet solennellement le Drapeau des « FUSILIERS MARINS » au 2éme régiment à qui il confie la garde.

Corneille, Marie BAYON est tué le 1er novembre 1915 à NIEUPORT. Il avait 38 ans.

Décorations :
-  le 1er février 1911 il est décoré de la médaille du Maroc.
- le 15 juin 1915 il est décoré de la Médaille Militaire.
- A titre posthume il est décoré de la Croix de Guerre avec la citation suivante : « avoir montré sa compétence technique et son mépris du danger en organisant une position avancée sous le feu de l’ennemi ».


Recherches effectuées et rédaction réalisées par Christian Bancharel, responsable de l'Exposition-Musée de l'Amicale des Pupilles Mousses.


Dixmude depart fusiliers marins
Départ des fusiliers marins français vers Dixmude.
Photogravure faisant partie de trois tableaux confectionnés par Christian Bancharel, et prêtés  au C.I.N. Brest. Ces trois tableaux ont été mis dans la salle "Tradition" de l'Ecole des mousses.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.