PIHAN Pierre (Mousse 1947)

PIHAN Pierre 2

Pierre Pihan, mousse 1947/10, Président fondateur de l'Amicale des nageurs de combat, était rescapé du Commando François. Il était Officier de la Légion d'Honneur.


En Indochine, où les forces françaises affrontèrent le Vietminh de 1946 à 1954, le commando François (qui portait le nom du lieutenant de vaisseau François Jacques, mort sur le Tonkin à la tête de sa flottille amphibie en janvier 1947) fut décimé dans la nuit du 28 et 29 mai 1951 à Ninh Binh. Seuls contre deux bataillons du général Giap, qui avait lancé une vaste offensive pour s’emparer du delta du Tonkin, le lieutenant de vaisseau Albert Labbens et ses 76 hommes, retranchés dans une église abandonnée, ont offert une résistance héroïque. En état d’infériorité numérique écrasante, les marins français, âgés en moyenne d’à peine 20 ans, perdirent 40 des leurs sous le feu de l’ennemi et, malgré une sortie de vive force réussie, les survivants, après avoir épuisé leurs munitions, furent capturés. En plus des 40 tués, on dénombra 9 disparus, certains ayant probablement été fusillés. Seuls 29 hommes du commando François survécurent, dont Pierre Pihan, à l’issue d’un sacrifice qui a permis de retarder l’offensive surprise de Giap. Grâce à cette valeureuse résistance, le général de Lattre de Tassigny eut le temps d’organiser la riposte dans ce qui constitua le début de l’un des grands affrontements de la guerre d’Indochine, connu sous le nom de bataille du Day. 

Extrait d'un article publié sur le site Mer et Marine.

Voir aussi cet article de Nice Matin, publié sur le site maville, ainsi que ce témoignage, sur le site de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires, fncv.com.


Pierre Pihan est décédé le 30 octobre 2015.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.